The Crystals of Quexlcoatl

À l'instar de Tyran Conquest, The Crystals of Quexlcoatl faisait partie des jeux potentiels de Condor, avant que la société ne soit rachetée par Blizzard pour devenir Blizzard North. De la même façon, l'intérêt pour Diablo fut tel que les deux autres projets furent immédiatement abandonnés, n'allant pas plus loin que le concept.

The Crystals of Quexlcoatl devait être un jeu de tir à la première personne ayant pour thème la mythologie aztèque et où les joueurs auraient exploré des temples générés aléatoirement, l'objectif étant d'y retrouver six cristaux.

Le joueur devait incarner le Dr. Harry Diggs, archéologiste mondialement reconnu et ayant trouvé un temple longtemps disparu, celui de Quexlcoatl. Malgré que son existence ait longtemps été débattue, la légende dit que de fantastiques trésors sont cachés à l'intérieur du temple, dont les plus fameux sont les six cristaux de Quexlcoatl. Malgré que plusieurs collèges de Harry Diggs aient disparu lorsqu’ils étaient à leur recherche, ce dernier décide d'ignorer ces avertissements et décide de partir à l'aventure.

En mettant le pied dans le fameux temple, Harry Diggs se retrouve propulsé dans le passé, en l'an 461. Pour revenir dans le monde moderne, il va devoir récupérer les six artefacts et affronter les créatures qui les protègent. Le jeu devait être composé de 7 niveaux, à savoir six pour les cristaux et un niveau final sous forme de course pour échapper à son destin funeste. Certaines portions des niveaux étaient générées aléatoirement, permettant aux joueurs de profiter d'une nouvelle expérience à chaque partie. Tiens tiens, ça ne vous rappelle pas Diablo ça ?

Le joueur allait débuter son aventure avec le Temple du Jaguar, pour ensuite pouvoir choisir sa prochaine destination : le Temple du Serpent, le Temple du Dieu de la pluie, le Temple du Dieu du feu ou les Tombes des Morts-Vivants. Cela devait permettre une certaine liberté aux joueurs. Chaque temple contenait des pièges divers et variés, comme des chats affamés ou des sables mouvants dans le Temple du Jaguar, des jets de lave et des boules de feu dans le Temple du Dieu du feu ou encore des squelettes et des esprits dans les Tombes des Morts-Vivants.

Pour affronter les créatures, et accessoirement les envoyer ad patres, le Dr Diggs commençait la partie avec une simple machette, mais qu'il allait bien sûr pouvoir remplacer assez rapidement par des armes plus efficaces. 

Une fois les six cristaux en sa possession, le joueur aurait terminé la partie par une course dans un labyrinthe, avant de pouvoir revenir dans son monde.

Les développeurs estimaient avoir besoin de 12 mois pour sortir le jeu sur Sega Saturn, Atari Jaguar et 3DO. Le projet s'est néanmoins limité à une description à peu près détaillée de son contenu et l'équipe n'est pas allée plus loin avant de l'abandonner en 1994.


Cette page a été créée le 19 avril 2019 à 13h53
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cet article !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Diablo
Le 1er Diablo pour 8,89 € seulement, compatible avec Windows 10 et les hautes résolutions !
Tout l'art de Blizzard
Plus de 700 illustrations des jeux de Blizzard, dont certains inédites. Un must have !
Logo JudgeHype - T-shirt Premium Homme
Logo JudgeHype - T-shirt Premium Homme : 20,49 €
L'ANTRE DES PRÉDICTIONS
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
NOUVELLES POPULAIRES
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
Ne pas manquer
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Legends : 60.095 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.